L'OR VOUS RÉVÈLE TOUS SES SECRETS

De la préparation à la dégustation, découvrez les secrets L'OR pour un instant café unique

LA CONSERVATION

Afin de préserver tous les arômes de votre café, conservez-le dans une boîte hermétique et placez-le au réfrigérateur.

LA PRÉPARATION DU CAFÉ

Le principe est simple : l’eau coule à environ 92° et traverse le café déposé dans le filtre. Les molécules du café vont alors imprégner l’eau et le mélange va s’égoutter dans la partie réservée au récipient pour vous offrir un café au goût aromatique et légèrement amer. Cette cafetière vous permet de préparer, avec simplicité et rapidité, une grande quantité de café.

LES ASTUCES

Utilisez de préférence du sucre blanc. Le sucre roux, au goût caramélisé, change le goût de votre café. Pour un meilleur développement des arômes, préférez des tasses en grès, en faïence ou en porcelaine à des tasses en verre ou en métal. Pensez également à préchauffer vos tasses.

LA DÉGUSTATION

OLFACTIVE À L'OUVERTURE

Prenez le temps de sentir votre café dès l’ouverture de votre paquet. Il recèle les meilleurs arômes d’un café fraîchement torréfié. Lors de cette première étape, essayez de reconnaître des saveurs qui vous sont familières comme des notes fruitées, cacaotées, épicées, citronnées, végétales…

Prenez une pincée de votre mouture et observez son homogénéité. Un café de qualité doit avoir une mouture fine et homogène.

LA DÉGUSTATION OLFACTIVE DANS LA TASSE

Une fois votre café prêt, mélangez-le et versez-le immédiatement dans votre tasse. Les arômes les plus subtils sont les plus volatiles. Afin de percevoir le meilleur de votre café, procédez à la dégustation olfactive 10 à 15 minutes maximum après sa réalisation.

Pour détecter les arômes d’un café, vous devez faire 2 ou 3 brèves inspirations au-dessus de votre tasse. Vous pouvez répéter cette opération, mais faites attention à ne pas saturer votre odorat.

LE SAVIEZ-VOUS?

L’odorat est l’un des sens les plus importants pour devenir un expert café. En effet, 80% des arômes sont perçus par votre nez.

Près de 2000 composants participent à créer l’arôme de votre café. Les experts café ont réussi à en identifier environ 800, ce qui laisse encore de nombreux mystères à dévoiler… Ainsi l’odeur du café n’a encore jamais été reproduite.

LA DÉGUSTATION

Avant la dégustation, homogénéisez votre café en le remuant afin que les arômes s’harmonisent. Un café trop chaud et souvent trop amer peut masquer certaines nuances. Laissez-le refroidir quelques instants avant de le déguster. Pour ressentir tous les arômes, évitez de manger épicé. Certaines saveurs comme l’anis, la menthe et la réglisse peuvent  masquer le goût.

LA TECHNIQUE :

Pour ne pas saturer votre palais, dégustez par petites gorgées. Dans votre bouche, faites tourner le café 5 à 10 secondes avant de l’avaler. Ainsi, toutes les parties de votre langue et de votre palais pourront percevoir l’intensité des différents arômes. N’hésitez pas à goûter plusieurs fois chaque café : la température baissant, vous découvrirez des arômes qui auront pu être masqués au début par la chaleur.

UNE MULTITUDE D’ARÔMES

En dégustant votre café, vous pouvez déceler des notes familières telles que l’acidité, l’amertume ou encore la douceur. Certains cafés révèlent aussi des notes épicées, fleuries, de fruits rouges ou de fruits secs. Lors d’une dégustation, on qualifie souvent un bon café de rond, équilibré, velouté et intense, en opposition aux cafés ayant un goût de brûlé, un goût agressif, âpre ou terreux.

Les experts goûtent le café sans sucre et sans lait car ceux-ci diminuent l’intensité de certains arômes comme l’amertume.