De la plante à la tasse

De la récolte des cerises de café à la torréfaction des grains, découvrez l'histoire unique de nos cafés L'OR.

FLORAISON & RECOLTE

La qualité des grains récoltés est essentielle pour obtenir un bon café. Dans les régions tropicales, de petits arbustes appelés caféiers éclosent et libèrent une fleur blanche proche du Jasmin.

Cette fleur ne dure qu’une à deux journées et laisse place à un fruit qui arrivera à maturité 6 à 11 mois plus tard. Une fois mûr, et de couleur rouge vif, ce fruit appelé cerise est prêt à être récolté. Chaque cerise contient 2 grains de café qui sont récoltés une à deux fois par an, de septembre à décembre dans l’hémisphère nord et d’avril à août dans l’hémisphère sud.

Les récoltes de ces grains peuvent se faire manuellement ou mécaniquement.

TRAITEMENT DES CERISES

Il existe deux méthodes permettant de libérer les grains de cafés présents dans les cerises fraîchement récoltées :

La méthode humide : Les cerises sont tout d’abord dépulpées puis trempent dans l’eau 24 à 48h pour que leur enveloppe se détache. On récupère le grain de café vert et on le fait sécher; on obtient alors du « café lavé ». Cette méthode donne un café plus aromatique.

TORRÉFACTION

Les grains de café sont ensuite torréfiés. C’est l’étape essentielle qui permet de développer l’arôme, la couleur et la saveur du café que vous dégusterez.

Sous l’effet de la chaleur (de 250°C à 300°C), les grains de café verts traversent une palette de blonds et de beiges infiniment variés. Selon le savoir-faire du maître Torréfacteur, l’origine du café et le goût recherché, chaque torréfaction est différente, mais le processus reste quant à lui toujours le même !  Le profil aromatique et l’intensité du café que vous dégustez varie ainsi en fonction de la torréfaction.